Qui Legit Intellegat (Mt 24,15) Index du Forum

Qui Legit Intellegat (Mt 24,15)
Forum Catholique Semper Idem

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Saint Thomas d'Aquin, un adversaire de l'Immaculée Conception?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Qui Legit Intellegat (Mt 24,15) Index du Forum -> La Foi catholique -> La Doctrine Catholique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Bernardus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2013
Messages: 386
Localisation: Nouvelle France

MessagePosté le: Ven 9 Mai - 16:10 (2014)    Sujet du message: Saint Thomas d'Aquin, un adversaire de l'Immaculée Conception? Répondre en citant

Saint Thomas d'Aquin, Docteur de l'Église, s'est-il opposé à l'Immaculée Conception de la Bienheureuse Vierge Marie? Est-il tombé dans l'hérésie matérielle? Ce sophisme est très répandu chez les traditionalistes et a été repris par plusieurs adversaires du catholicisme. Dernièrement, il a été repris par le site de la "Résistance" lefebvriste Avec l'Immaculée:


http://aveclimmaculee.blogspot.ca/2014/05/que-penser-des-messes-non-una-cum…


Citation:




Les catholiques du Moyen-Âge auraient-ils dû excommunier Saint Thomas d'Aquin qui ne croyait pas à l'Immaculée conception, alors que le sujet était libre, à cette époque ? S'ils l'avaient fait, nous n'aurions jamais eu Saint Thomas à prier.





Dans le numéro 30, Octobre 2013, de la Revue La Voix des Francs Catholiques, le Directeur de la Revue, Bruno Saglio, revient sur le sujet. Voici un extrait de son éditorial:


 
Citation:




En deuxième partie, nous publions une note du père Lachat – auteur de la traduction de La Somme Théologique de Saint Thomas d’Aquin, texte latin et français avec les meilleurs commentaires – sur la pensée de St Thomas d’Aquin à propos l’Immaculée Conception. Cela nous semblait urgent, car on attribue faussement à St Thomas d’Aquin d’avoir développé une théologie contre l’Immaculée Conception. Cette erreur historique s’est incroyablement répandue, même dans les séminaires et maisons de la Tradition. Des Feenéistes, que nous avons dénoncés dans nos articles précédents, appuient leur raisonnement sur cette erreur, pour dire : puisque St Thomas d’Aquin lui-même est tombé dans l’hérésie matérielle, il ne faut pas s’étonner que St Alphonse soit tombé aussi sur la question du baptême de désir et de sang.

À ce sophisme, répondons que, non seulement la justification par le baptême de désir et de sang fait partie de la doctrine enseignée par l’Église, mais aussi qu’il est faux de dire que St Thomas d’Aquin ait enseigné des hérésies matérielles au sujet de l’Immaculée Conception. Le père Lachat le prouve brillamment avec toutes les références des manuscrits de St Thomas d’Aquin qui ont été falsifiés ; par d’autres textes authentiques de St Thomas où il affirme explicitement l’Immaculée Conception, et enfin il montre à la fin de son article que l’on interprète mal les explications de saint Thomas par ignorance philosophique sur les termes « la Vierge bienheureuse fut purifiée dans son animation ». Car l’animation pour St Thomas signifie le moment où l’âme est unie au corps. Pour le commun des hommes c’est au moment où l’âme (qui est toute pure) est unie au corps qu’elle contracte la souillure du péché originel. Pour la Sainte Vierge, son âme étant pleine de grâce par privilège, elle a en quelque sorte purifiée son corps au lieu d’en contracter la souillure, et fut ainsi l’Immaculée Conception. Lisez et vous serez étonnés si vous croyiez par ignorance à ces accusations mensongères contre l’Ange de l’École.





Il serait important de lire les bons livres et les bonnes revues pour éviter de faire le jeu des ennemis de Notre Seigneur et de la Sainte Église. Les grands auteurs catholiques anti-libéraux du XIXe siècle sont des sources sures contre tous les sophismes et erreurs répandus par les adversaires du catholicisme.


La Revue La Voix des Francs Catholique est une Revue trimestrielle. Elle est l'organe de diffusion des Éditions Saint-Remi.

Pour s'abonner cliquez sur ce lien: http://www.saint-remi.fr/voixfrancs_abon.php?id=100002
_________________
''C'est approuver l'erreur que de ne pas y résister; c'est étouffer la vérité que de ne pas la défendre... Quiconque cesse de s'opposer à un forfait manifeste peut en être regardé comme le complice secret". Pape saint Félix III (483-492).


Dernière édition par Bernardus le Ven 9 Mai - 17:33 (2014); édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 9 Mai - 16:10 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Bernardus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2013
Messages: 386
Localisation: Nouvelle France

MessagePosté le: Ven 9 Mai - 17:22 (2014)    Sujet du message: Saint Thomas d'Aquin, un adversaire de l'Immaculée Conception? Répondre en citant

Et voici la conclusion de la note du Père Lachat, Saint Thomas d'Aquin et l'Immaculée Conception:


« Nous avons donc la consolation de le dire: l'ange de l'école n'a point flétri la Reine des anges, le vase d'élection, le miroir de la pureté. Celui à qui le Ciel a rendu témoignage qu'il a bien parlé du Fils, n'a point parlé mal de la Mère. L'ami de la sainteté, l'apologiste de toutes les vertus, cette voix céleste, cette bouche divine, comme Clément VIII appelle saint Thomas, n'a point méconnu Celle que les vierges choisissent pour modèle, que les apôtres allient à la Trinité dans le Symbole, que les prophètes annoncent comme le lis sans tache et que les archanges saluent pleine de grâce.

Quoi ! le génie plus divin qu'humain suscité par Dieu pour éclairer les mystères de la science, qui fournit depuis six siècles des conceptions sublimes aux philosophes, des lumières célestes aux théologiens et des définitions dogmatiques aux conciles ; cet athlète de la foi qui a mis l'Église militante à l'abri des traits de l'hérésie sous le bouclier de ses ouvrages, comme le dit Paul V ; ce docteur immortel, qui parlait sous l'inspiration particulière du Saint Esprit et qui a fait autant de miracles qu'il a écrit d'articles, comme s'exprime Jean XXII, n'aurait pas compris que le Fils qui a dans le ciel un Père trois fois saint doit avoir sur la terre une mère sans tache ; que « si le premier Adam a été fait d'une terre vierge, le second doit avoir été formé, selon saint Dominique, d'une chair pure, qui n'ait jamais été maudite » il aurait ignoré un dogme qui tient du cœur même de christianisme, une doctrine qui a toujours trouvé son expression vivante dans le cœur des fidèles, comme dans le culte et dans les monuments de l'Église, une vérité qui a été constamment enseignée dès les temps les plus reculés, dit Pie IX, par les Papes, par les Évêques, par les Pères et par les docteurs !


Le saint concile de Trente, qui a donné à Marie le titre d'Immaculée en face de la prétendue réforme, plaçait la Somme théologique à côté de l'Évangile dans la salle de ses délibérations : aurait-il fait de cet ouvrage un si grand honneur, s'il insultait à la gloire de la Mère de Dieu ?

Vierge puissante, qui avez terrassé toutes les erreurs et toutes les hérésies, soyez bénie dans les siècles des siècles : vous avez éclairé l'oracle de l'école, reine des prophètes, des apôtres et des docteurs. C'est avec notre Maître bien-aimé que nous vous disons la fleur sortie sans tache d'une tige flétrie, le paradis de délices que n'ont point ravagé les bêtes féroces, le sanctuaire divin que n'ont point souillé les torrents de l'iniquité ; c'est avec lui que nous vous proclamons le siège de la grâce et de tous les dons célestes, le chef d’œuvre de la sagesse et de la puissance infinie, la merveille des merveilles qui a épuisé les trésors du possible. Mais si nous vous vénérons comme la plus haute des créatures et la dominatrice suprême, nous vous aimons aussi comme la plus humble des servantes et la plus douce des mères.

Ah ! pendant que vous régnez dans le haut des cieux, n'oubliez pas vos pauvres enfants sur la terre ; répandez dans notre esprit un faible rayon de cette lumière que vous versiez par torrents dans la vaste intelligence de votre glorieux serviteur saint Thomas ; faites qu'après vous avoir honoré dans le temps selon ses admirables leçons, nous puissions contempler avec lui dans les siècles éternels votre sainteté triomphante et vos incomparables grandeurs ; faites que nous puissions répéter avec les chœurs des anges les paroles qu'il traçait partout, comme un saint délassement, dans ses pages immortelles, au milieu de ses sublimes conceptions, parmi ses profonds raisonnements : AVE, MARIA ; AVE MARIA ! ».


Le Père François Lachat.




                                                                  

_________________
''C'est approuver l'erreur que de ne pas y résister; c'est étouffer la vérité que de ne pas la défendre... Quiconque cesse de s'opposer à un forfait manifeste peut en être regardé comme le complice secret". Pape saint Félix III (483-492).


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:45 (2017)    Sujet du message: Saint Thomas d'Aquin, un adversaire de l'Immaculée Conception?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Qui Legit Intellegat (Mt 24,15) Index du Forum -> La Foi catholique -> La Doctrine Catholique Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com