Qui Legit Intellegat (Mt 24,15) Index du Forum

Qui Legit Intellegat (Mt 24,15)
Forum Catholique Semper Idem

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Règlement des comptes de la pensée unique

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Qui Legit Intellegat (Mt 24,15) Index du Forum -> La crise de l'Église militante -> La crise de l'Église
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gilbert Chevalier


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2015
Messages: 350
Localisation: Pays de la Loire

MessagePosté le: Mar 31 Mar - 16:35 (2015)    Sujet du message: Règlement des comptes de la pensée unique Répondre en citant

1. Jean XXIII

Jean XXIII, comparais
Et nous dis où tu es !
- Je suis pour mon malheur
Dans le grand radiateur
De Lucifer mon maître
Qui fit de moi un traître
Car j'ai renié ma foi
En devenant moderniste,
Me faisant rose-croix
Pour préparer l'Antéchrist,
Et c'est pourquoi j'ai convoqué
Une grande assemblée
Afin d'entériner
Tout ce qu'avait décidé
La sainte maçonnerie
Que j'ai si bien servie
Qui pour me récompenser
Sur le Trône m'a élevé
Par un procédé tout diabolique
Afin d'éliminer
L’Église catholique
À toute éternité.
Et tout a réussi
Parce que Dieu l'a permis.
Ils ont éliminé
Celui qui m'a précédé
Et ils m'ont élevé
Au suprême degré.
J'ai fait ce qu'ils ont voulu
Et à ma mort ils sont venus
Pour me conduire ici,
Dans les pleurs et les cris.

2. Vatican II

Vatican II comparais
Et dis-nous où tu es !
- Je suis dans l'assemblée des diables
Car nous sommes tous coupables
D'avoir alors apostasié
En nous laissant tromper
Par le supérieur inconnu
Qui se disait de Jésus
Le vicaire suprême,
Mais c'était un blasphème.
Nous nous sommes reposés
Sous son autorité
Pour pouvoir nous excuser,
Mais c'était un piège monté,
Et nous le savions bien,
Mais nous ne fîmes rien
Pour chasser ces deux infâmes
Qui ont ruiné nos âmes,
Préférant la tranquillité
Au début de la modernité.
Et nous avons trahi
Notre-Seigneur Jésus-Christ,
Nous, les Princes de son Église.
Et nous voyons maintenant
Toute la grande méprise
De notre aveuglement.
Oui maintenant nous payons
Toute notre trahison.
Mais l’Église se remettra
De cette tribulation-là
Qui est la Grande Tribulation ;
Mais nous, toujours nous souffrirons.

3. Paul VI

Paul VI, comparais à ton tour !
Es-tu dans la civilisation de l'amour ?
- Quelle civilisation de l'amour ?
C'était une de mes inventions
Que j'ai lancée un jour
Pour ma perdition.
Quand j'arrivai aux affaires,
Tout était bien préparé
Par cette Grande Assemblée
Qui gît avec moi aux enfers.
Le "subsistit in" ouvrit le bal,
Et continua le carnaval
Car tout était bien huilé
Pour la grande iniquité.
Seize documents d'enfer
Passèrent par mes mains,
Tous inspirés par Lucifer
Aux plus de deux mille nouveaux païens.
Après les avoir décrétés,
Je décris l'Homme de péché
Dans mon discours final
On ne peut plus anticlérical.
Je signai notre mariage
Avec le monde moderne ;
Alors ce fut le grand pillage :
À la lanterne, à la lanterne
Tout ce qui avait cours auparavant !
Ce fut le grand chambardement.
Je remplaçai le Saint-Sacrifice
Par une « nouvelle chanson » :
Tout passa par ma justice
Qui décréta l'abolition
Définitive et irréversible
De ce qui devait être invincible.
Je piétinai mon ennemie,
L’Église de Jésus-Christ
Qui se relèvera
Alors que moi je suis là
Depuis ce six août dix-huit heure
À hurler et grincer des dents
Sur mon éternel malheur
Au séjour des impénitents.

4. Jean-Paul Ier

Comparais, Jean-Paul Ier !
L’Église, l'as-tu relevée ?
- C'est bien tout le contraire !
Malgré que je susse le chemin,
J'ai fait tout comme mes confrères,
Et même j'allai plus loin.
Mais l'autre ne me laissa pas le temps
De ce que je méditais de faire
Car était arrivé son temps
Où à ma place il devait le faire.
Ils se sont débarrassés de moi,
Chose que je savais déjà
Qu'elle arriverait bien vite,
Et vous en connaissez la suite !
Après qu'ils m'eurent raccourci,
Je me précipitai ici
En compagnie de tous les mécréants
Qui pleurent et grincent des dents.

5. Jean-Paul II

Comparais à ton tour, Jean-Paul II !
Es-tu toi aussi dans le feu ?
- Hélas ! et je vous le fis voir
Dans un brasier un beau soir !
Cette image fit le tour du monde
Mais personne n'y a rien compris !
Bien plus, mon cher ami le monde
M'a placé au paradis,
Moi qui réunit les religions
Dans un nouveau panthéon
Pour bien accomplir Vatican II,
Oui moi, saint Jean-Paul II
Qui brûle avec saint Jean XXIII
Pour toujours dans ce lieu-là.
Et je fis plus que tout autre
Dans ma mission de faux-apôtre ;
Puis je préparai ma succession
Et j'imprimai ma direction.
Et je plane désormais
Au-dessus de tous mes méfaits
Pour montrer à mes successeurs
La direction de leur malheur.

6. Benoît XVI

Au Grand Jugement comparais,
Benoît XVI, et dis ce qu'il en est.
- Il en est que j'arrivai
Comme prévu à l'heure marquée,
Et je repartis pareillement
Comme l'ont voulu mes tyrans
Qui voulaient que je rameutasse
Ceux qui étaient encore dans la nasse.
Quand ma mission fut accomplie,
Je laissai la place à celui
Qui allait accomplir tout Vatican II
En bon disciple de Jean-Paul II.
Et, situation très inédite,
Je fus promu pape émérite
Pour me récompenser de mes services ;
Mais je sens sur moi la divine justice
Peser comme un poids terrible
Et pour me passer au crible.

7. François

François l'Anticlérical,
Parais au Grand Tribunal.
- C'est moi, c'est moi, c'est moi
Qui réduirai l’Église à bas,
Comme l'ont indiqué les trois coups de foudre.
Et je suis venu comme la foudre
Pour mettre tout à néant
Et réaliser le grand-œuvre
Moi le plus grand des plus grands,
Oui moi, le fils de la Veuve.
Je ferai disparaître à jamais
Celle que depuis toujours je hais,
Et je mettrai en sa place
Mon église de grimaces
Qui est partout bien accueillie :
C'est Vatican II accompli.
Et je règnerai sur l'univers
Pendant plus d'une éternité entière.

8. Lucifer

Lucifer, rends tes comptes,
Et nous raconte tes mécomptes.
- C'est moi qui les inspirai tous les sept,
Moi le huitième qui suis aussi le sept
Car celui-là est mon fils chéri
Qui a tout si bien accompli.
Mais hélas, deux hommes sont arrivés !
Ils ont combattu mon christ à moi
Et ils l'ont bien humilié ;
C'est pourquoi il se vengea
Lorsqu'il les fit un jour arrêter
Et sa vengeance fut terrible :
C'est alors que le monde entier
Vit leurs supplices horribles.
Mais Hénoch et Élie, car ce sont eux,
Ressuscitèrent et montèrent aux cieux :
Mon fiston voulu les imiter,
Mais en enfer il fut ravalé.
Et l’Église de Jésus-Christ
Que je croyais avoir anéanti
Fleurit maintenant sur toute la terre.
À moi ! À moi ! je retourne aux enfers
Où je vais faire bien expier
À tous les sept, mes affidés,
Leur terrible déconvenue,
Car une Femme nous a vaincus,
Celle-même qui à Fatima
Avait annoncé tout cela,
Et que j'ai essayé d'arrêter,
Mais je n'ai pu y arriver.
Ah ! vous allez me le payer,
Benoît XVI et Jean-Paul Ier,
Jean XXIII et Jean-Paul II,
Paul VI et Vatican II,
Et surtout toi, vieux François
Que je ferai souffrir plus que ceux-là,
Car moi je suis saint Lucifer,
Et je vais faire trembler l'enfer !!!

9. Les huit

Tous les huit, comparaissez
Et nous dites ce que vous endurez.
- Ah ! ce que nous endurons est terrible,
Et personne ne peut l'expliquer !
Nos souffrances sont horribles
Parce que nous avons péché
Plus que quiconque dans tous les âges
Pour avoir rendu un culte à l'homme
Qui est moins qu'un roseau, qu'un nuage,
Et que nous avons fait Dieu en somme
Pour pouvoir bien nous adorer,
Nous les fils de l'iniquité,
Jusqu'au jour où nous avons adoré
Le Fils de perdition, l'Homme de péché.
Et nous souffrirons toujours
Avec la multitude des âmes
Que nous avons perdues en ces jours
Où nous avons régné en infâmes
En substituant à la sainte Église
Notre nouvelle et moche église
Que tous ont prise pour la véritable
Alors que c'était l'église du diable,
La Grande Prostituée de Babylone,
Notre œuvre et celle du démon
Qui nous donna son inspiration
Pour bien l'asseoir sur son trône.
Nous avons perverti la terre entière,
Et nous voilà maintenant aux enfers
Où nous endurons tous les tourments
Réservés à tous les mécréants
Puisque nous sommes les plus coupables
En voulant suivre le diable !
Et nous l'avons suivi, certes,
Et c'est bien là notre perte,
Et elle est irréparable,
Et elle est irréformable,
Et elle est irréversible,
Et elle est si terrible
Que tout l'enfer a tremblé,
Quand il nous a vu arriver.
Abomination de la désolation,
Malédiction et perdition !
Montagnes, tombez sur nous !
Himalaya, couvre-nous !
C'était nous, la Grande Tribulation,
Et nous voilà dans la damnation !

10. Conclusion

Ce temps des temps passera ;
Prenez courage, bons chrétiens.
Ce qui a été annoncé est certain :
La Prophétie s'accomplira.
Levez la tête car votre délivrance
Est toute proche maintenant.
Vivez dans cette sainte espérance,
Car finira ce temps des temps,
Et plus vite que vous ne pensez
Car ces temps seront abrégés
Pour votre consolation
Et pour la résurrection
De la sainte Église catholique
Qui a les promesses de Jésus-Christ.
Un peu de temps encore, bons catholiques,
Et tout sera accompli.
Continuez vos Ave Maria
Comme a demandé Notre-Dame de Fatima,
Et vous verrez le temps de paix !
Gloire à notre Dieu à jamais !

Gilbert Chevalier
l'Aveugle-Vendéen
(17/04/2014)
_________________
Bon Chapelet :
Récité
https://www.youtube.com/watch?v=5xgxKl0fNw0&list=PLkkHVphgJH9aNesOerQCb…
Psalmodié
Chanté
Bien intentionné.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mar 31 Mar - 16:35 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Gilbert Chevalier


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2015
Messages: 350
Localisation: Pays de la Loire

MessagePosté le: Lun 6 Avr - 15:38 (2015)    Sujet du message: Règlement des comptes de la pensée unique Répondre en citant

RÉSUMÉ DU TABLEAU

L'hérésie officielle sévit
Depuis cinquante-six ans déjà,
Produisant un schisme non moins officiel
Quoique moins visible celui-là
Mais pourtant tout aussi réel ;
Et jusqu'où ainsi on ira ?
Soixante-dix ans d'Apostasie officielle ?
Qui sait, et pourquoi pas
Puisqu'ils se sont excommuniés sans contredit
Dans une communion irréelle
Qui n'est qu'un amas d'infidélité
Puisque les religions se sont rassemblées.
Prenons les choses au commencement
Et allons jusqu'à maintenant
Par une logique implacable
Pour découvrir le fils du diable.
Pie XII meurt : ils sont prêts,
Et c'est Jeannot qui sert d'apprêt
Pour convoquer le brigandage
Qui partout va faire le ménage,
Aggiornamento oblige,
Pour bien asseoir l'hommelige.
Le conciliabule détruit tout
Par les deux mille casse-cous
Qui cassent tout effectivement,
Et tous peuvent le constater :
Qu'on ne nous raconte pas de boniments
Puisque tout le monde a pu le vérifier.
Saint Jeannot ayant fait son boulot,
Voilà que vient le prévu Paulo
Qui accepte tout sans discuter
Ce que pond la Grande Assemblée,
Approuvant ainsi le modernisme
Et promouvant l’œcuménisme.
Puisqu'il décrète l'hérésie,
De ce fait il n'est plus assis,
Et comme son prédécesseur,
Lui aussi est un usurpateur.
Et la casse se généralise,
Et on appelle cela l’Église
Qui est en train de s'autodémolir !
Vraiment il y a de quoi rire.
Deux Jean-Paul arrivent sur le marché
Pour bien changer les mentalités,
Et Vatican II se réalise
Dans l'horrible journée d'Assise.
Je passe par-dessus le reste
Afin de ne pas être en reste.
Après la mort du canonisé,
On tourne un peu vers la droite
Pour tous les tradis rameuter :
La passe fut très adroite
Et l'émérite réussit son coup :
Désormais pouvait venir le loup.
Après le faux-tradi Benoît
Vint donc l'écarlate François,
Et là on va de l'avant :
C'est ce qu'on vit maintenant.
Oui, cinquante-six ans d'Apostasie
Ont généré un fruit pourri
Qui n'a d'ailleurs pas plus d'autorité
Que ses cinq autres devanciers.
Est-ce lui l'Antéchrist ? Probable !
Si ce n'est pas lui le fils du diable,
Ce sera un de ses successeurs
Tout comme lui usurpateur :
Bref, l'Antéchrist sera le dernier
De cette horrible lignée.
Voilà brossé en peu de mots
Ce diabolique tableau,
Et les trois ans et demi
Seront Vatican II accompli.
Alors Hénoch et Élie viendront
Contre le fils de perdition :
L'Apocalypse se réalisera,
Et ce, jusqu'au dernier iota.
Oui, l'Apostasie bat son plein,
Mais nous arrivons à la fin.
Nous sommes bien dans le grand carnage
Que n'a jamais connu aucun âge.
Mais l’Église ressuscitera,
Alors que cette gente sera
Foutue dans le fond des enfers
Avec son grand patron Lucifer.

Gilbert Chevalier
l'Aveugle-Vendéen
(14/04/2014)
_________________
Bon Chapelet :
Récité
https://www.youtube.com/watch?v=5xgxKl0fNw0&list=PLkkHVphgJH9aNesOerQCb…
Psalmodié
Chanté
Bien intentionné.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gilbert Chevalier


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2015
Messages: 350
Localisation: Pays de la Loire

MessagePosté le: Mar 7 Avr - 12:09 (2015)    Sujet du message: Règlement des comptes de la pensée unique Répondre en citant

JEAN XXIII

Il était une fois
Un certain Jean XXIII.
Le secret, il le lut :
Il le mit au rebut.
Il dit : « Cela ne concerne pas
Les années de mon pontificat. »
En 1960, tu régnais,
Et cela point ne te concernait ?
C'est pourtant bien en cette année-là
Qu'il devait être révélé
Et que toi, tu ne le fis pas
Tout en sachant bien la vérité,
Car cette année était la dernière
Où révélé devait être le mystère,
Mais si tu l'avais révélé,
Tu te serais condamné
Et tout le monde aurait compris
Ce qui se passe aujourd'hui
Quoique cela eût retardé
Le mystère d'iniquité.

Gilbert Chevalier
l'Aveugle-Vendéen
(10/03/2014)
_________________
Bon Chapelet :
Récité
https://www.youtube.com/watch?v=5xgxKl0fNw0&list=PLkkHVphgJH9aNesOerQCb…
Psalmodié
Chanté
Bien intentionné.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gilbert Chevalier


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2015
Messages: 350
Localisation: Pays de la Loire

MessagePosté le: Mer 8 Avr - 16:31 (2015)    Sujet du message: Règlement des comptes de la pensée unique Répondre en citant

VATICAN II

Si l'on reconnaît l'arbre à son fruit,
Pourquoi n'avez-vous pas reconnu celui-ci ?
Car si tous le reconnaissaient
L'on ne serait pas où l'on est !
Mais tout le monde a préféré
Le canapé et la télé !
Et la vie a été bien tranquille
Pendant que se tenait le concile !
Tout a sauté, mais peu importe :
Le diable avait forme de porte
Qui s'ouvrit alors à deux battants
Faisant tourner la tête à tous les gens.
Et ce fut une idylle à deux :
Le monde et Vatican II !
Ce mariage on ne peut plus homo
Ne dura que le temps d'un slow !
Tous les deux furent chassés
Où ça ? Aux Champs-Élysées !
C'est là que je les ai rencontrés
Quand ils étaient en train de griller.
Ils me dirent : « Nous nous sommes trompés !
Le diable nous a abusés !
- Mais n'étiez-vous donc pas des Astres ?
Alors d'où vient un tel désastre ?
- Nous nous sommes unis au monde
Dans une union contre-nature !
Nous sommes devenus immondes :
Voilà notre déconfiture !
- Mais n'avez-vous pas été convoqués ?
- Oui, mais l'Obstacle avait sauté.
- De quel Obstacle parlez-vous donc ?
- De celui que saint Paul indiquait,
Et nous, bien plus que quiconque,
Nous savions ce qu'il était !
Mais nous nous sommes tus
Pour n'avoir aucun ennui !
Alors est arrivée la nuit
Que pour le jour nous avons crue.
Et nous nous sommes rassemblés
Dans le val d’Armageddon :
Nous avons perdu la raison
Et nous sommes tous tombés.
Et nous avons entraîné
Les sectes et toute religions
Dans notre déréliction,
Exceptée la catholicité,
Celle qui était avant nous
Et que nous haïssions tant ;
Mais voilà qu'elle est debout :
Nous sommes dans le néant,
Mais un néant de perdition
Avec le Diable et ses démons.
Et si maintenant vous nous suivez,
Mortels, avec nous vous finirez. »
L'aveugle et muette a parlé :
Elle est maintenant paralysée !
Elle ne sortira plus de l'enfer
Pour ne plus infecter la terre.
Sodome et Égypte est son nom !
Dans la grande assemblée des démons
Vatican II s'est maintenant réuni
Dans le feu de l'éternel mépris.
Leur oubli sera sans fin
Dans la grande assemblée des malins.
La grande Babylone est tombée :
Chantons tous Alleluia !
C'est grâce à l'Ave Maria
Qu'a pris fin ce règne infernal
Et vraiment anticlérical
De cette grande Prostituée
Qui a rassemblé toutes les religions
Et qui s'est perdue dans cette union.
Gloire à jamais à notre Dieu
Qui a détruit Vatican d'eux
Pour en faire comme une stèle
Dressée devant le monde entier
Afin que personne ne soit tenté
De suivre à nouveau ce modèle.
Que tous en soient bien avertis :
On reconnaît l'arbre à son fruit.

Gilbert Chevalier
l'Aveugle-Vendéen
(11/03/2014)
_________________
Bon Chapelet :
Récité
https://www.youtube.com/watch?v=5xgxKl0fNw0&list=PLkkHVphgJH9aNesOerQCb…
Psalmodié
Chanté
Bien intentionné.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gilbert Chevalier


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2015
Messages: 350
Localisation: Pays de la Loire

MessagePosté le: Jeu 9 Avr - 15:26 (2015)    Sujet du message: Règlement des comptes de la pensée unique Répondre en citant

PAUL VI

Et voici un nouveau sacrifice
Par la personne de Paul VI !
Une nouvelle église est née
Que lui-même a inaugurée !
Et voilà même qu'il a décrit
L'Antéchrist en toute sa stature
Devant une assemblée endormie
Qui avalisa l'imposture.
Et désormais, fin des excommunications,
Et début de la fausse communion !
Les dés en étaient jetés :
L'Antéchrist pouvait arriver.

Gilbert Chevalier
l'Aveugle-Vendéen
(12/03/2014)
_________________
Bon Chapelet :
Récité
https://www.youtube.com/watch?v=5xgxKl0fNw0&list=PLkkHVphgJH9aNesOerQCb…
Psalmodié
Chanté
Bien intentionné.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gilbert Chevalier


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2015
Messages: 350
Localisation: Pays de la Loire

MessagePosté le: Ven 10 Avr - 15:24 (2015)    Sujet du message: Règlement des comptes de la pensée unique Répondre en citant

JEAN-PAUL Ier

Une lunaison a passé
Sur le Jean-Paul premier
Qui fut bientôt canonisé
Par des tradis affectionnés
À ce double-nom inédit
Qui n'avait rien de tradi.
Il a bien fait son boulot !
C'est pourquoi la maçonnerie
D'un seul coup l'a raccourci.
Nous sommes dans un zoo
Où, comme chez les Césars
On n'y va pas par hasard :
Lorsque quelqu'un est inutile,
On lui retranche le fil
Afin de pouvoir faire place
À un autre qui le remplace.

Gilbert Chevalier
l'Aveugle-Vendéen
(12/03/2014)
_________________
Bon Chapelet :
Récité
https://www.youtube.com/watch?v=5xgxKl0fNw0&list=PLkkHVphgJH9aNesOerQCb…
Psalmodié
Chanté
Bien intentionné.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gilbert Chevalier


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2015
Messages: 350
Localisation: Pays de la Loire

MessagePosté le: Sam 11 Avr - 11:17 (2015)    Sujet du message: Règlement des comptes de la pensée unique Répondre en citant

JEAN-PAUL II

Le Jean-Paul II fut régner
Une lunaison d'années.
Il rétrograda quelque peu
L'élan du Vatican II :
Du moins, c'est ce que l'on crut !
La réalité autrement fut.
Il accéléra le mouvement
Sans que l'on sache comment.
Il fallait que les mentalités
Eussent le temps de changer.
Le soleil fit son travail
Afin qu'après il s'en aille
Mais pour toujours rester
Afin qu'il soit canonisé.
Il rassembla les religions
Dans un nouveau panthéon,
Et ce fut là l’embryon
De ce que nous connaissons.
Mais il est bien dépassé
Par qui lui a succédé :
Lui a eu beaucoup d'années,
L'autre a la célérité.
En ce 12 mars d'aujourd'hui,
2014 où lors j'écris
Il fit, il y a quatorze ans,
L'acte d'un faux pénitent
En demandant faussement pardon
À qui ? Au monde s'il vous plaît,
Parce que l’Église aurait mal fait
Deux mille ans d'évangélisation !
Mon cœur s'émeut, je n'en peux plus :
Vive Marie ! Vive Jésus !

Gilbert Chevalier
l'Aveugle-Vendéen
(12/03/2014)
_________________
Bon Chapelet :
Récité
https://www.youtube.com/watch?v=5xgxKl0fNw0&list=PLkkHVphgJH9aNesOerQCb…
Psalmodié
Chanté
Bien intentionné.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gilbert Chevalier


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2015
Messages: 350
Localisation: Pays de la Loire

MessagePosté le: Dim 12 Avr - 15:36 (2015)    Sujet du message: Règlement des comptes de la pensée unique Répondre en citant

BENOÎT XVI

Voici qu'arrive celui
Qui est adulé par les tradis
Quoique faussement, croyez-le bien,
Car vraiment il ne changea rien à rien.
Il inventa la continuité
Qui ne dura que le temps de son temps,
Car elle est maintenant rupturité
Pour qui le suit immédiatement.
Qui fut donc ce Benoît XVI ?
Simplement une nouvelle ascèse
Pour réduire une fois pour toute
Ceux qui sont toujours dans le doute,
Savoir les inconditionnels
Qui ont marchandé avec le ciel
Pour s'en faire bien accroire
Afin de rentrer dans l'histoire.
Mais ils furent bien déçus,
Car Benoît XVI a disparu
Tout en restant ce qu'il était
Mais en n'étant plus ce qu'il est.
Pour ceux qui veulent me comprendre,
Il n'y a rien à comprendre,
Car il n'y a aucun mérite
À s'ériger en émérite.
Avec toutes ces inventions,
Il vaut mieux être un champignon,
Car tout cela ne rime à rien.
Je vous salue les copains !

Gilbert Chevalier
l'Aveugle-Vendéen
(12/03/2014)
_________________
Bon Chapelet :
Récité
https://www.youtube.com/watch?v=5xgxKl0fNw0&list=PLkkHVphgJH9aNesOerQCb…
Psalmodié
Chanté
Bien intentionné.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gilbert Chevalier


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2015
Messages: 350
Localisation: Pays de la Loire

MessagePosté le: Mar 14 Avr - 10:56 (2015)    Sujet du message: Règlement des comptes de la pensée unique Répondre en citant

FRANÇOIS

Et voici le gros morceau :
C'est François dit le zéro,
Car il n'a pas de numéro,
Se croyant le dernier du zoo,
Car c'est le carnaval des animaux,
Et croyez-moi, de tous le plus gros.
Que vous dirai-je de cet animal ?
Je lui retourne la politesse
Car c'est bien la fin du carnaval.
Si je me trompe, j'irai à confesse :
Je ne suis nullement infaillible
Dans tout ce que j'ai dit et dirai,
Mais c'est seulement pour vous éclairer,
Pour que la chose devienne sensible
À vous qui ne soupçonniez pas
Ce qu'il y avait sous tout cela.
Car enfin, comprenez-moi bien :
Nous devons aider notre prochain.
C'est ce que je fais pour vous aider
Afin qu'enfin vous compreniez
Que nous sommes dans ce temps
Qui est la Grande Tribulation ;
Par tout cela je ne prétends
N'avoir aucune mission,
Et si je me suis trompé,
Ce sera seulement sur la forme,
Car sur le fond c'est la vérité,
Et à cela, nulle réforme,
Car les effets sont trop visibles :
Nul n'est besoin d’être infaillible !
Tout le monde peut le constater,
Et si personne n'en voit rien,
C'est que nous sommes tous aveuglés,
Et c'est un châtiment divin
De ne pas voir ce qui est visible,
Un chacun se croyant infaillible !
Eh bien moi, je ne le suis pas,
Et tout ce que je vous dis là,
Prenez-le comme vous voudrez,
Mais je vous dis la vérité.
François est celui-là-même
Que nous méritons en ce temps,
Et c'est le digne châtiment
De nos péchés, de nos blasphèmes,
Qui ont irrité Dieu à l'extrême !
Pour ne pas rendre la terre anathème,
Il enverra ses deux Témoins
Pour combattre contre l'Antéchrist :
Ils mourront pour le nom du Christ !
Ainsi ils sauveront enfin
Par un si beau témoignage
L'humanité de son naufrage.
Gloire à Dieu : Alleluia !
Et à Marie : Ave Maria !

Gilbert Chevalier
l'Aveugle-Vendéen
(12/03/2014)
_________________
Bon Chapelet :
Récité
https://www.youtube.com/watch?v=5xgxKl0fNw0&list=PLkkHVphgJH9aNesOerQCb…
Psalmodié
Chanté
Bien intentionné.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gilbert Chevalier


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2015
Messages: 350
Localisation: Pays de la Loire

MessagePosté le: Lun 20 Avr - 16:37 (2015)    Sujet du message: Règlement des comptes de la pensée unique Répondre en citant

RÉSUMÉ DES SIX

Les six je vous ai résumés :
Pensez-en ce que vous en voudrez.
Le premier vint, bien connu
Du supérieur inconnu ;
Il convoqua la Grande Assemblée
Pour démolir la catholicité ;
Le deuxième continua le grand-œuvre
Qu'acheva le fils de la Veuve.
Chacun des six eut son rang
Pour faire ce que la maçonnerie
Leur dicta par le Grand-Orient
Qui les ficela tous à l'envie.
Mais le dernier est indépendant,
Et il aura prépondérance
Sur toute cette mauvaise engeance
Qui croyait le réduire à néant ;
Et il leur fera bien voir
Qu'il est le maître de l'histoire,
Mais un Autre le réduira à zéro
Comme l'indique son numéro.
Ainsi finira le carnaval
De tous ces anticléricals
Qui croyaient réduire à néant
L’Église du Dieu tout-puissant !
Mais l’Église leur survivra
Pendant qu'ils gémiront en-bas
Au milieu de tous les démons
Qui en rigolant leur diront :
« Qu'êtes-vous donc devenus,
Vous qui croyiez percer les nues ? »
Et ils répondront en pleurant :
« Hélas ! Hélas ! est fini notre temps ! »
Et ils se rouleront dans la poussière,
Engloutis tout au fond des enfers.

Gilbert Chevalier
l'Aveugle-Vendéen
(12/03/2014)
_________________
Bon Chapelet :
Récité
https://www.youtube.com/watch?v=5xgxKl0fNw0&list=PLkkHVphgJH9aNesOerQCb…
Psalmodié
Chanté
Bien intentionné.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gilbert Chevalier


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2015
Messages: 350
Localisation: Pays de la Loire

MessagePosté le: Mar 23 Juin - 09:48 (2015)    Sujet du message: Règlement des comptes de la pensée unique Répondre en citant


_________________
Bon Chapelet :
Récité
https://www.youtube.com/watch?v=5xgxKl0fNw0&list=PLkkHVphgJH9aNesOerQCb…
Psalmodié
Chanté
Bien intentionné.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:47 (2017)    Sujet du message: Règlement des comptes de la pensée unique

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Qui Legit Intellegat (Mt 24,15) Index du Forum -> La crise de l'Église militante -> La crise de l'Église Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com